Hannah / Mélo (J. Debronckart)

Hannah, Hannah, life is Hannah-dventure,
Just a lark, let’s make some coffee – dark!
Oh Annie, with your destiny,
Go see Fellini, you’re ready to embark.
With yours, Yuri, you’re in trouble
But let’s have a drink and don’t burst your bubble,
With your bad times we’ll make bad rhymes
Let’s hear nickels and dimes’ sweet chime

Darling, darling, we’re all listening
But down, up, right, left, look your children have left
After some wrong turns, they’ll return
And untie their laces with tears on their faces
« If I had known!… » If you had known, you’d done just the same
That’s the name of the game.
But don’t break your heart, it’s a crime,
It could be useful anytime.

All hail, Harry, that’s wizardry
Can you give us smooth skins and make bodies lean?
Heron, Herring, our clock’s turning,
Coming up for air with a lot of grey hair
Poor hero, you Earl of Sandwich,
Still at the table where you didn’t get rich!
Alas, Alas, bad luck will pass
Three kings, two aces, do the math.

Hannah, Hannah, this life’s melodrama
Is silly – let’s not take it too seriously,
Idols, adored, bastards, abhorred,
Luckily we’re both, we’re two pieces of cloth
Hannah, Hannah, water’s boiling!
Your coffee’s coming, it’s five in the morning
Being entangled helps to mend,
And Hosannah for happy ends!


Mélo, Mélo, la vie est un
Mélo sur le feu, fais-nous du café fort
Méli, Méli, avec ta vie
Va voir Fellini, tiens, voilà ton passeport
Avec la tienne, la tienne Étienne
Pleure pas dans ton verre, on écrira des vers
Avec tes maux on f’ra des mots
Tu riras de ta jambe de bois

Ma loute, ma loute, tout le monde t’écoute
Prends-en ton parti tes enfants sont partis
Ils reviendront à leur saison
À leur tour en pleurs te diront leurs malheurs
« Si j’avais su !…» Si t’avais su, t’aurais fait pareil,
Nous casse pas les oreilles !
Et puis, ma soeur, casse pas ton coeur,
Il peut resservir à toute heure

Merlot, Merlin, change l’eau en vin
Change en velouté nos vieilles peaux ridées
Merli, Merlan, poil gris, poil blanc
Rends-nous vieux brigand nos tignasses de vingt ans
Melba, Melba toujours la pêche !
70 carats et toujours sur la brèche
Mélasse, Mélasse, la poisse ça passe
Tout finit par un carré d’as

Mélo, Mélo, la vie est un mélo
Ne la prenons pas trop au sérieux
Héros, bénis, salauds, punis,
On est l’un et l’autre et c’est cent fois tant mieux
Mélo, mélo, l’eau bout, l’eau bout !
Ça vient ton café, il est cinq heures sonnées
On s’est mêlé jusqu’au matin
Tous les mélos finissent bien !


(Impossible de trouver un enregistrement non corrompu de cette chanson sur internet. En voilà une version.)

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *